Pourquoi les bébés jouent

Pourquoi-les-bebes-jouent-

Pourquoi les bébés aiment-ils patouiller ? Pourquoi jouent-ils avec les emballages ? Pourquoi montent-ils sur le toboggan à contresens ? Pourquoi préfèrent-ils poursuivre les pigeons plutôt que s’extasier devant la girafe ? En un mot, pourquoi nos bébés ne font-ils jamais ce qu’on attend d’eux ?
Dans ce livre, Laurence Rameau montre comment les tout-petits jouent à découvrir le monde autour d’eux, à l’explorer et à le tester.
Elle montre comment le temps de la petite enfance est riche en expériences et en possibilités. Elle prévient les adultes des erreurs à ne pas commettre : de l’inefficacité, voire de la nocivité de certaines de leurs interventions dans les jeux des petits. Au contraire elle montre comment les suivre dans leur recherche de vérité et comment les accompagner à faire seuls ce qui les intéresse vraiment.
Cet âge se distingue de tous les autres. La seule manière de laisser grandir harmonieusement nos jeunes enfants, c’est de leur permettre de vivre à fond et librement chaque étape, d’en exploiter toutes les richesse

Publicités

pleurs et colères des enfants et des bébés

Pleurs-et-coleres-des-enfants-et-des-bebes

Pleurs et colères expose une façon nouvelle de comprendre la fonction des pleurs au cours du premier âge et de l’enfance. Ce livre révolutionnaire vous aidera à améliorer vos rapports avec les enfants, que vous soyez parent, substitut parental, enseignant ou professionnel de la santé, et à mieux comprendre pourquoi les bébés et les enfants pleurent. Vous y apprendrez comment répondre au mieux à leurs manifestations. Il vous permettra également :
d’aider les bébés à dormir toute la nuit,
d’aider les enfants à surmonter le stress et les traumas,
de développer leur capacité d’attention et leur intelligence,
d’améliorer leur estime d’eux-mêmes et leur équilibre émotionnel,
de réduire leurs comportements violents.

La bientraitance éducative

la bientraitance educativer

Ce livre a pour objectif d’aider les professionnels à accompagner les jeunes enfants de façon structurante et non violente au quotidien. Sont abordés :

la façon d’intervenir concrètement auprès des enfants en vue d’établir une relation d’attachement sécurisante et ce y compris quand l’enfant grandit ;

un rappel des caractéristiques des enfants qu’il convient d’accepter et d’accompagner (par ex. l’immaturité cérébrale induisant une difficulté à inhiber ou activer certains comportements sur demande) ;

deux propositions de schémas d’aide à la bientraitance éducative : la communication non violente et la discipline positive.

L’auteur en appelle à la prise de conscience des dommages de la violence éducative ordinaire, qui ne consiste pas uniquement en la maltraitance physique. Il propose une alternative à la répression émotionnelle et aux punitions.